thème wordpress gratuit payant

Site WordPress : thème gratuit ou thème payant ?

Vous souhaitez créer votre propre site web ? Alors vous besoin d’un CMS. Un Content Management System (CMS) est un programme qui permet aux néophytes (et aux professionnels !) de construire un site internet sans avoir à faire du code ou du développement web.

Des CMS, il en existe plein (Joomla, Drupal, ou encore Shopify), mais comme 44% des utilisateurs, vous avez choisis : WordPress. Sa popularité est garante de qualité, et puis, ce CMS présente l’avantage de proposer un nombre infini de templates, c’est-à-dire des modèles préconstruits que l’on peut s’approprier. Depuis l’architecture du site jusqu’au design, tout est plus ou moins personnalisable.

Cela ne vous aura pas échappé, au sein du catalogue de templates WordPress coexistent deux grandes catégories de thèmes : les payants et les gratuits. La question : comment choisir ?

Thème WordPress gratuit ou payant : 7 questions à se poser

La gratuité est un argument de taille par rapport au thème payant. Mais vous le savez aussi bien que moi, la gratuité n’est pas toujours mère de qualité.

Pour avoir moi-même construit des centaines de sites sous WordPress, je suis bien placé pour savoir que les bons thèmes gratuits ne font malheureusement pas légion. D’autant que la plupart du temps, ils fonctionnent sur le modèle de freemium, ce qui signifie que certaines options de personnalisation sont payantes.

Mais avant de dégainer votre carte bleue, voici 7 questions que vous devriez vous poser.

#1. Le projet : quel est l’objectif de votre site WordPress ?

Le thème gratuit est tentant, mais sera-t-il de bonne qualité ? Le thème payant vous fait de l’œil, mais vous n’êtes pas sûr que cette dépense soit indispensable. Ce genre de dilemme est récurrent chez les entrepreneurs qui suivent ma formation pour apprendre à faire de l’affiliation, mais il est valable quel que soit votre projet.

Et d’ailleurs, s’il y a bien un critère à prendre en compte pour faire votre choix, c’est la nature de votre projet.

Un site internet peut servir différents objectifs : blog personnel, site vitrine, ou site marchand.

  • Si vous créez un site en dilettante, alors le thème WordPress gratuit est une excellente option. Vous devrez payer l’hébergement (environ 50 euros/an) ainsi que votre nom de domaine (à partir de 10 euros/an), ce qui n’est pas énorme, certes, mais suffisant pour un projet personnel. 
  • En revanche, si vous souhaitez créer un site vitrine ou un site marchand, tout va dépendre de votre budget. S’il est restreint, personnellement je ne considère pas que le thème WordPress payant constitue une priorité.
  • Enfin, si vous êtes sur le point de monter un projet de grande envergure, et si vous voulez un jour revendre votre site à très bon prix, alors je vous conseille d’envisager sérieusement l’achat d’un template. Il sera sans aucun doute plus performant, et mieux adapté à vos besoins.

#2. La personnalisation : êtes-vous perfectionniste ?

Deuxième question à se poser avant de choisir entre un thème WordPress gratuit et un thème payant : à quel point avez-vous envie de personnaliser votre site web ?

Sans surprise, les thèmes payants offrent une plus grande personnalisation qu’un thème gratuit. D’ailleurs, comme je le disais un peu plus tôt, généralement les thèmes gratuits proposent de nombreux réglages en options payantes.

Quoi qu’il en soit, il faut garder trois choses à l’esprit :

  1. Même si les options sont limitées, il est possible de faire de très beaux sites web avec un thème gratuit. N’oubliez pas qu’il existe également des plugins (gratuits et payants) compatibles qui permettent d’ajouter encore un peu plus de personnalisation si besoin est ;
  2. Les thèmes payants sont entièrement personnalisables, mais qui dit plus d’options dit aussi plus complexe ! Bien que vous n’aurez jamais besoin de coder, certains thèmes payants ne sont pas forcément adaptés aux vrais débutants ;
  3. Enfin, malgré tout, les thèmes payants ont leurs limites ! Si vous avez une idée de design ou d’architecture très précise en tête, alors peut-être que vous devriez envisager de faire appel à un développeur web. Sachez toutefois que cela vous coûtera (beaucoup) plus cher. Je vous laisse d’ailleurs avec l’une de mes vidéos Youtube au sujet des agences web.

#3. La sécurité : le thème est-il régulièrement mis à jour ?

Un thème gratuit n’est pas forcément moins sécure qu’un thème payant. D’autant que tous les thèmes du catalogue WordPress répondent à des normes et des à des critères d’exigence.

Il faut toutefois être attentif au niveau des mises à jour, car ce sont ces actualisations qui vont garantir la sécurité de votre site. Pour savoir si le thème que vous convoitez sera régulièrement mis à jour, vous pouvez généralement vous fier au nombre d’utilisateurs.

En effet, si ce thème est installé sur des centaines de milliers de WordPress, alors les développeurs auront tout intérêt à maintenir un certain niveau de sécurité. Au contraire, si le thème n’est pas très populaire, alors les créateurs peuvent manquer de « motivation » pour continuer de proposer des mises à jour.

Dans tous les cas, s’il s’agit d’un projet professionnel de grande envergure, alors mieux vaut prévenir que guérir et choisir un thème payant aux milliers de téléchargements. Vous minimisez ainsi le risque de mauvaise surprise.

#4. Le référencement : le codage est-il SEO-friendly ?

Pour celles et ceux qui ne le savent pas, le Search Engine Optimisation (SEO) regroupe l’ensemble des pratiques visant à améliorer la visibilité d’un site web sur Google. Parmi ces pratiques, il y a la construction du site, c’est-à-dire son squelette et son codage. En effet, un site mal structuré et mal codé aura moins de chances d’apparaître dans les premières pages de la SERP.

Vous l’aurez compris, la qualité du thème avec lequel vous aurez construit votre site web peut avoir un impact négatif sur son référencement. Notez que ce critère de choix n’est pertinent que s’il s’agit d’un site vitrine ou d’un site marchand. Un blog tenu à des fins strictement personnelles n’a pas forcément la prétention (ni le besoin) d’être premier sur Google.

Bref, toujours est-il que votre thème peut influencer votre référencement. Et bien que je n’aime pas faire ce genre de généralité, si la stratégie SEO est le nerf de guerre de votre projet, alors je vous conseille d’opter pour un thème payant.

#5. Le responsive : le template s’adapte-t-il à tous les écrans ?

Une fois en ligne, votre site pourra être affiché depuis un ordinateur, un smartphone ou depuis une tablette. La taille de l’écran est variable et un beau design sur un 15 pouces ne l’est pas forcément sur un 4 pouces. Il vous est d’ailleurs peut-être déjà arrivé d’ouvrir un site web au design digne d’un Picasso sur votre téléphone !

Choisir thème WordPress responsive

C’est pour cela qu’il faut veiller à ce que votre thème soit coder de manière à s’adapter automatiquement selon la taille de l’écran. Autrement dit, un thème « responsive ». Encore une fois, je ne veux pas faire de généralité, mais la très grande majorité des thèmes payants sont responsive et de nombreux thèmes gratuits proposent cette option de manière payante. Quoi qu’il en soit, le plus souvent ce genre de caractéristique est précisée dans la description du template. Vérifiez bien cette information !

#6. L’engagement : avez-vous peur des mauvaises surprises ?

Malgré les captures d’écran et les simulations mises à disposition des possibles utilisateurs, ce n’est qu’une fois que le thème est installé que l’on découvre si l’on a fait le bon choix. Dans le cas du thème gratuit, cela n’engage à rien, car si le template n’est pas à la hauteur de nos attentes, il suffit de le désinstaller et d’en essayer un autre, jusqu’à trouver le bon.

Mais dans le cas du thème payant, la déception peut coûter cher ! Soit parce que le template n’est pas aussi personnalisable qu’espéré, soit parce qu’il y a des bugs ou encore parce que certaines options sont payantes et qu’il faudra à nouveau débourser la CB pour profiter pleinement des possibilités du thème.

Du coup, si vous choisissez un thème payant, je vous conseille vivement de bien lire les avis des utilisateurs avant de le télécharger ! En général, les mauvaises surprises y sont dénoncées.

#7. Le support client : aurez-vous besoin d’aide ?

WordPress a beau avoir été conçu tout spécialement pour un public non-averti, vous n’êtes pas forcément à l’abri d’un problème technique ou d’un doute. Ce à plus forte raison s’il s’agit de votre tout premier site web, et que vous vous considérez comme un(e) grand(e) débutant(e) en la matière.

La plupart des thèmes payants offrent un support client de qualité. Un(e) technicien/technicienne vous aidera en cas de difficulté, et ça, c’est un vrai plus !

Ce petit luxe n’est généralement pas proposé par les thèmes gratuits. Néanmoins, si vous êtes du genre débrouillard(e) et que vous choisissez un thème relativement populaire, vous trouverez sans doute de très bons tutoriels sur la toile.

Alors, thème WordPress gratuit ou payant ?

Vous l’aurez compris, en réalité le choix du thème WordPress gratuit ou payant dépend en grande partie de la nature de votre projet et de votre budget. Si vous en avez les moyens, et si l’ampleur de votre projet le justifie, alors je vous conseille de vous offrir un thème payant de qualité.

Au contraire, si ce site web n’a pas vocation d’accueillir des milliers de visites et que sa structure est assez simple, alors nul besoin de payer un thème. C’est d’autant plus valable si vous débutez. Commencez par un thème WordPress gratuit (mais très populaire) pour vous faire la main, puis envisagez l’achat d’un template une fois que vous serez davantage familiarisé avec le monde du développement web.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *