Générer 1,2 million d'euros en 12 mois

Gagner 1,2 million d’euros en 12 mois : je l’ai fait ! Voici comment

Je le sais, le titre de cet article est un peu ostentatoire. Autant vous le dire tout de suite, je ne compte étaler ni ma richesse ni mon lifestyle de millionnaire. Ce n’est pas pour susciter l’envie que j’écris ce billet, mais plutôt pour vous expliquer en toute transparence comment il est possible de générer 1,2 million d’euros en 12 mois.

Car oui, c’est possible, et c’est même accessible à (presque) n’importe qui.

Petit disclaimer tout de même : vous ne trouverez ici aucune méthode magique pour gagner 1 million d’euros en un temps record. Sachez d’ores et déjà que les bénéfices que je perçois aujourd’hui sont le résultat d’une douzaine d’années de travail et de plusieurs business que j’ai lancés tout au long de ma carrière d’entrepreneur.

Si vous ne trouverez ici aucune recette toute faite pour devenir millionnaire, j’espère en revanche pouvoir vous transmettre l’état d’esprit et l’attitude que vous devriez adopter si vous comptez atteindre ce chiffre symbolique. Tous les conseils que je vous donne ici sont le fruit de mon expérience personnelle, ils sont tirés d’un vrai vécu, ce qui leur confère, je le crois, une certaine légitimité.

Tout le monde peut lancer un business et réussir : mon parcours

Comme je le disais à l’instant, même s’il n’existe pas de méthode magique, générer beaucoup d’argent en un temps record est tout à fait possible. Ce, qui que vous soyez, et quel que soit votre niveau d’études. Je le sais et j’en suis sûre, parce que je l’ai moi-même fait, et vous allez très vite comprendre que rien ne me prédestinait à gagner plus de 1,2 million d’euros en l’espace de 12 mois.

Nul à l’école, mais geek mention Excellent

Adolescent, j’étais très loin d’être l’élève modèle. Clairement, l’école ne m’intéressait pas du tout et je n’avais aucune intention de faire de longues études. Très tôt, j’ai considéré que le système éducatif n’allait rien m’apporter. Je le jugeais archaïque et tout simplement pas adapté.

Bref, faire des études n’a jamais été une option pour moi. D’autant qu’un monde – nouveau à cette époque – attirait toute mon attention : internet. Je passais mes journées (et mes nuits) à jouer en ligne et à geeker sur le web.

Stratégie pour générer un million d'euro en 1 an

Alors oui, je le sais, d’un point de vue extérieur, j’incarnais le stéréotype parfait de l’adolescent immature qui se réfugie dans le monde digital… En réalité, j’étais absolument fasciné, et ma soif de comprendre le fonctionnement de la grande toile semblait ne jamais en finir.

Quand j’ai découvert l’affiliation : mes premiers revenus grâce au web

À force de geeker et de passer du temps sur internet, j’ai fini par apprendre à créer une page web. Et à cette époque, je peux vous dire que c’était déjà un petit exploit ! Il n’y avait ni de tutoriels sur YouTube, ni de CMS comme WordPress… C’est parce que j’étais curieux, parce que je prenais du plaisir à le faire et surtout parce que j’étais persévérant que j’ai réussi à créer des pages web sans l’aide de personne.

Mais le plus surprenant, c’est que mes pages web attiraient de nombreux visiteurs. C’est là que j’ai eu l’idée de monétiser mes sites.

En fouillant sur les forums, j’ai découvert… l’affiliation. (Si vous n’êtes pas sûr de savoir ce dont il s’agit, je vous invite à consulter cet article : qu’est-ce que l’affiliation.)

J’ai mis en pratique ce que j’avais appris par-ci par-là en y ajoutant ce que mon bon sens me dictait et c’est comme ça qu’à l’âge de 15 ans, j’ai généré mes premiers revenus grâce au web. Ce n’était pas des montants mirobolants, mais tout de même, à cette époque, j’étais déjà très fier de recevoir mes chèques de 100, 200 ou 500 euros.

Le déclic : je quitte tout et me lance

Motivé par des revenus de plus en plus réguliers, j’ai continué à lancer des sites et à faire de l’affiliation. En parallèle, sans grande surprise, j’ai quitté l’école après le bac. Je suis devenu pompier volontaire et je recevais les appels d’urgence au 15.

Les revenus que je touchais grâce à l’affiliation ont continué d’augmenter, jusqu’au jour où j’ai généré 14 000 dollars en une journée seulement.

Là, ça a été le déclic.

J’ai compris que je pouvais gagner beaucoup, beaucoup d’argent grâce à l’affiliation et que la voie de l’entrepreneuriat me tendait les bras. J’ai décidé de foncer. Et c’est comme ça qu’à 19 ans j’ai tout quitté pour aller m’installer à Malte et monter une entreprise avec trois associés.

Mes associés et moi avons lancé plein de business : affiliation, dropshipping, logiciels, etc. Bref, on fait nos armes et on teste pratiquement tous les moyens existants de gagner de l’argent sur internet.

En parallèle, les sites que j’ai créés étant adolescent continuent de me générer des revenus passifs et c’est ainsi qu’en 2016, je gagne mon premier million d’euros.

Je me lance un nouveau défi

Lancer des sites, les monétiser et toucher des revenus passifs est devenu quelque chose naturel et très simple… Trop simple. J’aime me challenger, me lancer des nouveaux défis. Bref, j’avais besoin de sortir de ma zone de confort.

C’est ainsi qu’en 2018, je lance mon troisième business, seul cette fois-ci, et dans un domaine complètement nouveau pour moi : le business coaching.

J’ai eu envie de transmettre tout le savoir que j’ai cumulé au cours des 10 dernières années à des personnes qui, comme moi à mes débuts, débordent de motivation et de curiosité, mais qui ne savent pas forcément comment s’y prendre. L’idée de créer Affiliation Ninja est née.  

Formations

Pour monter ce projet, j’en ai bavé, je ne vous le cache pas. Il m’a fallu investir, me former, dépasser mes craintes liées au syndrome de l’imposteur, dépasser ma peur des critiques, et y croire à fond.

Deux ans plus tard, mes efforts ont payé. En 2020 j’aide au quotidien plus de 400 élèves et je génère plus de 1,2 million d’euros de bénéfices en 12 mois. En 2021, j’ai plus de 800 élèves et gagne toujours plus d’argent.

Comment j’ai généré 1,2 million d’euros en 1 an : 4 clés pour réussir

Comme je vous le disais un peu plus tôt, si je vous raconte mon histoire, ce n’est pas pour vous faire penser que j’ai la science infuse, mais plutôt pour vous alerter sur certaines idées reçues qui pourraient se transformer en croyances limitantes et freiner votre réussite.

#1. Lancer un business, ça se planifie !

La première chose à savoir et à toujours garder à l’esprit, c’est qu’on ne gagne pas 1 million d’euros du jour au lendemain sans effort, sans travail, sans investissement et sans un business plan solide.

Comme vous avez pu le lire, j’ai gagné mon premier million des années après m’être lancé dans l’entrepreneuriat, et grâce à plusieurs business en simultané. En ce qui concerne ma troisième activité, le lancement de mon programme de formation Ninja, j’ai longtemps laissé mûrir ce projet dans mon esprit avant de me jeter à l’eau.

On ne commence pas un business sur un coup de tête. Il faut d’abord :

  • Analyser le marché et la concurrence ;
  • Préparer un business plan, au moins dans les grandes lignes ;
  • Se former si besoin ;
  • Et bien sûr : se fixer des objectifs à court, moyen et long terme pour mettre en place les bonnes actions au bon moment.

#2. Pour réussir, il faut persévérer

Les récits d’entrepreneurs que l’on peut voir sur les réseaux sociaux et sur YouTube sont très souvent tronqués des difficultés rencontrées, des échecs et des obstacles. Du coup, vous êtes nombreux et nombreuses à croire qu’il est possible de réussir, et de gagner des millions d’euros, en claquant des doigts, ou simplement sur un coup de chance.

persévérer pour générer 1 million d'euros

Laissez-moi vous dire qu’il est impossible de réussir du premier coup, et que le seul moyen de gagner 1 million d’euros sur un coup de chance est en jouant au loto.

  • Vous rencontrerez des obstacles d’ordre financier. Il se peut que votre première idée de business ne soit pas la meilleure, ou que la conjoncture économique ne joue pas en votre faveur ;
  • Mais au-delà de ça, vous devrez également surmonter des obstacles d’ordre psychologique. Pour ma part, j’ai dû faire face aux discours toxiques de certains de mes proches, à une séparation, surmonter le syndrome de l’imposteur et la peur de m’afficher sur le web via ma chaine YouTube.

Il vous faudra donc un mental d’acier, une motivation à toute épreuve, et être capable de mettre en place les actions nécessaires pour surmonter les obstacles qui se présenteront.

#3. N’ayez pas peur d’investir

C’est l’une de mes erreurs d’entrepreneur débutant. Lorsque j’ai commencé, je pensais que devais et que je pouvais tout faire par moi-même. S’il est vrai que je suis un grand autodidacte et surtout, un éternel touche-à-tout, j’ai vite compris que pour faire grandir un business, il allait falloir investir.

  • Investir sur soi : ne pas hésiter à se former pour acquérir les compétences qui nous manquent et que l’on ne souhaite pas déléguer ;
  • Investir en outils de travail : pour aller plus vite, pour être plus performant ou tout simplement pour travailler dans de bonnes conditions ;
  • Investir dans une équipe : que ce soient auprès de freelances ou de salariés, n’ayez pas peur de déléguer les tâches chronophages ainsi que celles qui demandent une réelle expertise.

Investissez, car c’est comme ça que vous gagnerez du temps, que votre projet gagnera en qualité et qu’au bout du compte, vous gagnerez plus d’argent.

#4. Diversifiez vos sources de revenus !

Enfin, comme je l’ai déjà dit, je n’ai pas généré 1,2 million d’euros en 12 mois grâce à un seul business. En réalité, Affiliation Ninja représente un quart de mes revenus. Un autre quart est constitué par plusieurs investissements immobiliers ainsi que des placements en cryptomonaie. Et enfin, la moitié de mes revenus proviennent de mes sites d’affiliation.

On entend souvent dire qu’il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier, et c’est vrai, surtout en matière de business. L’affiliation permet de générer des revenus passifs, et c’est donc le business model idéal pour se diversifier et évoluer. En effet, une fois que vos sites sont lancés et qu’ils tournent, vous aurez le temps et l’argent nécessaires pour monter un nouveau projet. C’est comme ça que j’ai réussi, et forcément, c’est de cette manière que je vous conseille de procéder.

Gagner des millions d’euros, c’est possible si …

J’espère que mon retour d’expérience vous aura inspiré et qu’il vous aura donné envie de vous lancer tout en étant conscient(e) de la réalité. Maintenant, vous le savez, pour générer 1,2 million d’euros en 12 mois, il n’y a pas de secret, il faut :

  • Des années de travail et d’efforts ;
  • Investir intelligemment ;
  • Se former en continu, pour enrichir ses compétences et ses capacités ;
  • S’entourer des bonnes personnes ;
  • Et enfin, se diversifier.

Si moi, Jordan Brako, nul à l’école et autodidacte, j’ai pu le faire, alors vous aussi. J’ai commencé seul dans ma chambre à 14 ans, et aujourd’hui, 12 ans plus tard, j’aide un peu plus de 800 personnes à devenir entrepreneurs et à gagner de l’argent sur internet. Le tout, avec des revenus plus que confortables et surtout, en faisant quelque chose qui me plait. Lancez-vous, même si vous avez des doutes, même si vos proches ne vous y encouragent pas, même si vous n’avez aucune garantie de réussite. Et si vous avez besoin d’aide, vous savez où me trouver !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *